FR EN

ACTUALITE

News, dossiers, interviews, évènements... Découvrez toute l'actualité la Fédération des Tiers de Confiance Numérique.

« Mon espace santé » lancé aujourd’hui officiellement pour 67 millions de Français

Chaque Français peut désormais s’inscrire sur « Mon espace santé », qui centralise les documents médicaux dans un espace sécurisé.  Une campagne de communication est lancée aujourd’hui pour faire connaître la plate-forme, qui s’apparente à une vraie révolution dans le domaine de l’eSanté.

 

Le projet est « colossal » selon Marguerite Cazeneuve, la directrice déléguée à la gestion et à l’organisation des soins à la Caisse nationale de l’assurance maladie.  « Mon espace santé » a pour ambition de devenir le carnet de Santé de 67 millions de Français, mais aussi de leur permettre d’échanger en toute sécurité avec les professionnels de santé. Et ce n’est que la première étape.

Une campagne de communication est lancée dès aujourd’hui par le ministère de la Santé pour faire connaître cette plateforme. Ce nouvel espace numérique permet de retrouver tous ses documents médicaux au même endroit, et donc de faciliter le suivi de santé. L’utilisateur peut ainsi ajouter ses maladies et sujets de santé, ses traitements, ses allergies, ses vaccinations et ses mesures de santé. Grâce à une messagerie sécurisée, il peut aussi dialogue avec son professionnel de santé, et échanger des documents. Mais, alors qu’il fallait faire une demande pour ouvrir un Dossier Médical Partagé, chaque Français est déjà inscrit sur Mon espace santé, et peut choisir d’activer ou non son compte. Mon espace santé a connu une phase de test dans trois départements à l’automne 2021, et les retours d’expérience sont très positifs : seulement 0,03% des comptes créés ont été désactivés, comme le rapporte TICsanté et 168 000 personnes l’ont activé.

Mon espace santé sera ensuite complété par d’autres fonctionnalités : un agenda permettant d’agréger les rendez-vous médicaux, et un catalogue de services numériques, fonctionnels et utiles, avec des garanties d’interopérabilité, de sécurité, et d’éthique.

Pour que les éditeurs puissent proposer une application, des critères de sécurité, d’interopérabilité et d’éthique ont ainsi définis. Au sein d’un groupe de travail dédié, La Fédération des Tiers de Confiance du numérique (FnTC) a contribué, en septembre, à la concertation ouverte sur les critères éthiques de référencement des services numériques au sein du catalogue,  

« La FnTC a pour mission d’insuffler de la confiance dans le numérique, et sans éthique, il ne peut y avoir de confiance : il était donc normal de contribuer au développement de la feuille de route esanté », explique Sébastien Lodé, responsable du GT FnTC Esanté. « De plus, la présence de la FnTC à certains Groupes de Travail éthique de la Délégation du Numérique en Santé est une vraie opportunité pour contribuer à cette belle et magnifique aventure » précise-t-il. Les Groupes de travail éthiques ont fait l’objet d’une conférence de presse le 13 janvier dernier par Brigitte Séroussi, responsable de la cellule éthique du numérique en santé à la DNS, qui avait participé à une réunion du groupe de travail eSanté de la FnTC en octobre dernier.

Il faut maintenant faire connaître cette plateforme afin que les Français se l’approprient; la FnTC entend rester mobilisée pour que Mon Espace Santé soit une réussite.


Share |