FR EN

ACTUALITE

News, dossiers, interviews, évènements... Découvrez toute l'actualité la Fédération des Tiers de Confiance Numérique.

La FnTC publie un guide pour tout savoir sur le KYC

 

La digitalisation renforce l’importance des entrées en relation d’affaires, tout en rendant plus essentielles la sécurisation des transactions, et la lutte contre la fraude et le blanchiment d’argent. Voilà pourquoi la Fédération des Tiers de Confiance du numérique (FnTC) a créé il y a plus d’un an un groupe de travail consacré au KYC (« Know Your Customer »). Le fruit de plusieurs mois d’échanges, de réflexion et d’analyse vient de sortir : le guide « KYC : Comment maîtriser et optimiser votre connaissance client » révèle les obligations légales, les risques encourus, les solutions possibles autour du KYC.

  

Selon une enquête de 2020 (¹), 70 % des décideurs considèrent la digitalisation du processus associé aux documents contractuels comme un enjeu majeur. Si le KYC (« Know Your Customer ») correspond à plusieurs obligations légales, mises en place dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, il est en effet également un point clé dans la relation client, qui permet d’optimiser son approche commerciale.

Pour aborder ces problématiques, la Fédération des Tiers de Confiance du numérique (FnTC) a créé pendant l’été 2020 un groupe de travail consacré au KYC. Rassemblant experts, professionnels et consultants qui travaillent quotidiennement sur ces sujets, le groupe de travail a échangé pendant plusieurs mois ; le fruit de cette collaboration intense vient de sortir : le guide « KYC : Comment maîtriser et optimiser votre connaissance client » est désormais disponible sur le site de la FnTC.

L’identification des acteurs et de l’origine des fonds était déjà stratégique pour les acteurs financiers, mais avec la loi Sapin 2, c’est également devenu un enjeu majeur pour l’ensemble des grandes entreprises. Le guide permet donc de répondre à sept questions essentielles sur le sujet :   

  • Qu’est-ce que le KYC ?    
  • Quelles obligations légales ?
  • Pourquoi le KYC est-il stratégique ?
  • Quelles solutions ?
  • Quels sont les risques encourus ?
  • Quels usages possibles ?
  • Pourquoi le KYC digitalisé est-il une véritable opportunité ?

 

 

Le guide doit permettre aux institutions financières et aux entreprises d’être en conformité avec la réglementation, mais également de comprendre que la mise en place d’un KYC digitalisé constitue une opportunité d’amélioration de l’expérience client et de l’efficacité organisationnelle.

 

Et pour celles et ceux qui souhaitent en savoir plus, la FnTC animera le 8 septembre à 15 h l’atelier « KYC digitalisé : lutte contre la fraude documentaire ou levier de productivité commerciale ? » lors du salon Documation. L’inscription est possible en cliquant ici

 

(¹) Source : Enquête Markess by exaegis, 2020.

 

A propos de la FnTC :

La Fédération des Tiers de confiance du numérique rassemble éditeurs de logiciels, prestataires de services, experts, professionnels réglementés, et structures institutionnelles. Elle opère avec pertinence la fusion de la technologie avec le droit et le « chiffre », et ses membres disposent d’un inestimable gisement de compétences dans les domaines historiques de la digitalisation : signature électronique, archivage électronique, identité numérique, facture électronique, vote électronique, e-finance, e-santé. Mais également dans ses domaines montants : Blockchain, KYC, Cachet électronique visible (CEV),…

   fntc-numerique.com

Contact presse : fl.doyez@fntc-numerique.com


Share |