FR EN

ACTUALITE

News, dossiers, interviews, évènements... Découvrez toute l'actualité la Fédération des Tiers de Confiance Numérique.

La FNTC présente au FIC 2020 - Stand F29

 

Cette année la FNTC sera présente au Forum International de la Cybersécurité à Lille sur le stand F29.
Seront également présents sur le stand de la FNTC :
AT-T (Advanced Track and Traced)
Lex Persona
Locarchives

QU'EST-CE QUE LE FIC ?


Véritable plateforme d'échanges et de rencontres, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) s'est imposé comme l'événement de référence en Europe en matière de sécurité et de confiance numérique. Son originalité est de mêler :
  • UN FORUM favorisant la réflexion et l'échange au sein de l'écosystème européen de la cybersécurité,
  • UN SALON dédié aux rencontres entre acheteurs et fournisseurs de solutions de cybersécurité. 
LES OBJECTIFS DU FIC
  • DÉCLOISONNER LES ENJEUX DE LA CYBERSÉCURITÉ en réunissant des acteurs concernés au sein des organisations ;
  • Accélérer le développement d'un MARCHÉ EUROPÉEN DE LA CYBERSÉCURITÉ ;
  • PROMOUVOIR UNE VISION équilibrée et éthique de la sécurité ;
  • FAVORISER L'INNOVATION dans la confiance numérique en accueillant les projets innovants et startups ;
  • CONSTRUIRE UNE APPROCHE inclusive de la cybersécurité dans la transformation des organisations ;
  • FÉDÉRER LES ÉCOSYSTÈMES en créant des ponts entre les sphères publiques et privées, entre le secteur industriel et le milieu académique, entre le monde fonctionnel et les "métiers".
 

THÈME DU FIC 2020 :
REPLACER L'HUMAIN AU COEUR DE LA CYBERSÉCURITÉ


Et si les utilisateurs n'étaient pas seulement une menace, mais plutôt l'une des réponses aux défis posés par la cybersécurité ?

À l'opposé des architectures zero trust basées sur la "méfiance par défaut", il serait sans doute plus efficace -et moins onéreux- de redonner à l'utilisateur une place centrale en faisant de lui un véritable acteur de la cybersécurité de son organisation. Une telle approche nécessiterait cependant non seulement de repenser les interactions homme-machine pour rendre la sécurité plus intuitive, mais aussi d'intégrer l'exigence de sécurité by default dans les processus et les usages. Bref, de privilégier "l'expérience utilisateur"...

Il ne s'agit donc en aucun cas d'opposer l'Humain aux technologies, mais au contraire de tirer le meilleur parti des deux : d'un côté, un utilisateur sensibilisé et responsabilisé ne chercherait plus systématiquement à contourner les règles de sécurité, et de l'autre des technologies plus "empathiques" s'adapteraient davantage aux besoins des utilisateurs et mettraient l'accent sur la sécurité des données au plus près de l'utilisateur.
 

Share |