FR EN

ACTUALITE

News, dossiers, interviews, évènements... Découvrez toute l'actualité la Fédération des Tiers de Confiance Numérique.

DIGITALISATION DES CONTRATS DE TRAVAIL TEMPORAIRE EN EUROPE

Dans une logique de conformité légale, réglementaire et de qualité de services.

 

Le numérique n’a pas attendu « l’ubérisation » pour se développer dans le travail temporaire. Souvenons-nous du quotidien des agences d’emploi avant les années 2000 : les documents administratifs étaient stockés dans d’immenses armoires et les déclarations sociales se faisaient souvent à la main. La diffusion des offres se limitait aux annonces dans la presse, à « l’ANPE » ou à l’affichage en vitrine d’agence. L’avènement d’Internet a simplifié et accéléré les procédures. À ce titre, nous pouvons citer trois évolutions majeures pour les entreprises de travail temporaire.

L’arrivée des jobboards a changé les règles.

 

 

 

 

Les opérateurs, ont pu directement publier leurs annonces, à un coût 100 fois inférieur à celui de la presse, et les candidats recevoir dans leur boîte mail des offres ciblées. Mais la profusion de CV pour les clients et la multitude d’offres pour les candidats ont créé de nouveaux besoins d’intermédiation. Les agences d’emploi, qui apportent un service de proximité, s’avèrent être des partenaires indispensables. L’étape suivante a été celle de la dématérialisation des échanges entre les agences et leurs entreprises utilisatrices. Des « places de marché » et autres solutions « d’e-procurement » se sont imposées. Les entreprises de travail temporaire ont transformé cette contrainte en opportunité : elles ont amélioré leur productivité avec la dématérialisation des contrats de mise à disposition, des relevés d’heures, la signature électronique…

Elles ont ainsi pu consacrer plus de temps à diversifier et à intensifier leur offre. Enfin, plus qu’une rupture, le développement actuel des plateformes numériques dédiées aux intérimaires et leurs services novateurs s’inscrit, je pense, dans la continuité d’un processus de dématérialisation. Et dans ce cadre, le réseau physique des 8 150 agences d’emploi en France dispose de sérieux atouts pour structurer et sécuriser les nouvelles formes de travail. Les acteurs de l’intérim démontrent depuis 20 ans une solide capacité d’adaptation. Celle-ci repose en partie sur l’intervention de bons appuis extérieurs, car la complexité du métier doit être appréhendée avec pragmatisme et créativité. À ce titre, l’expertise reconnue d’Emmanuel Cudry dans le secteur constitue un atout indéniable pour les services proposés par la société Coffreo.

 

EN SAVOIR PLUS ET TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC


Share |